Passé, présent, futur

Le product owner conserve des fonctions stratégiques car il définit avec le product manager les grandes lignes de la vision stratégique de la solution. Il est en écoute active et constante du marché pour déceler les tendances concurrentielles, technologiques et les nouveaux usages.
Le product owner conçoit des KPI atteignables et mesurables et suit leurs évolutions tout au long de la durée de vie du produit.

Community builder

Le product owner fédère une communauté d’utilisateurs qui participent à la construction de la solution. Il est la personne qui centralise les informations récoltées pour en créér le backlog (liste de fonctionnalités)  de la future solution en rédigeant les user stories tout en participant au storymapping. De notre point de vue, le Product Owner doit conserver la vision business dans l’application de toutes les tâches opérationnelles. Il valorise et priorise les tâches et actions en respect avec le déroulement d’un retroplanning.

La colonne vertébrale

Le product owner est vu comme le chef d’orchestre d’une multitude d’intervenants. Il pilote les sprints en validant les user stories terminées, répond aux sollicitations des développeurs et il s’assure du bon déroulement des cérémonies.
Garant de la solution, Il pilote les tests produits pour remonter les anomalies et assure donc la qualité du livrable.

+250 %

C’est l’augmentation de la qualité des produits réalisés en agile par rapport au cycle en V.

Garant de l’agilité du projet

Le Product owner s’inscrit dans un cadre de travail tourné vers l’agilité. Pour cela, le product owner utilise bien souvent une méthodologie Scrum découpée en sprint.
Il organise le projet autour de sprints d’environ deux semaines à la fin desquels un incrément de la solution sera implémenté et testé. Ce découpage permet de développer la solution sous un mode itératif et de s’assurer à interval régulier de la cohérence globale du projet.