Je lance mon projet digital ! L’art du recettage, ne laissez passer aucun bug

Onellia Ceccaldi

onellia

10 février 2021

Je lance mon projet digital ? L’art du recettage, ne laissez passer aucun bug !

Vous avez fini la conception et le développement de l’ensemble de votre projet digital, vous êtes prêt pour le lancement ? Attention à ne pas aller trop vite. Avez-vous déjà recetté votre produit ? 

Le recettage est une phase incontournable quand on lance un projet digital. Trop souvent, les porteurs de projet négligent cette étape, pour sortir au plus vite leur site web ou application. Cependant, ne pas tester son produit entraîne une perte d’argent, de qualité et de temps. Pourquoi ? Personne n’est parfait, votre produit non plus. Suite à des mises en production trop rapides, certains bugs apparaissent et ruinent l’expérience utilisateur. 

C’est quoi une recette ?

Il s’agit d’un test ou d’une série de tests, destinés à valider le fonctionnement de votre produit digital et sa conformité par rapport au cahier des charges.

Durant la recette, chaque étape du projet, chaque fonctionnalité doit être testée et validée. Vous devez vérifier le bon fonctionnement de votre produit. Il ne s’agit pas d’afficher une page sur un écran, mais de s’assurer que tout ce qu’il y a derrière est opérationnel. Ensuite, vous devez analyser la conformité par rapport à votre cahier des charges. 

La phase de recette est une partie incroyablement importante lors du développement d’une application, mais certains développeurs la sous-estiment. Le problème est que le risque d’apparition d’un bug augmente avec chaque ligne de code et que les coûts de correction des bugs augmentent avec le temps. Toutefois, avec un site web ou une application correctement testé, rien de tout cela ne doit se produire. Ainsi, si le test de l’application se déroule sans problème, l’application est prête à être publiée.

Plus il y a de supports, mieux c’est

Pour mener à bien sa recette, c’est important de tester votre produit sur différents supports. Le fonctionnement est très différent d’un navigateur à l’autre et des bugs peuvent se révéler sur certains et non sur d’autres. Par exemple, si vous lancez votre application mobile, vous devez la tester sur Android et sur IOS, et pour aller plus loin vous devez aussi la tester sur plusieurs modèles de mobile : Iphone 11, Iphone 5, Samsung A7 …  Bien entendu au début de votre projet, vous n’aurez pas accès à toutes les ressources technologiques pour votre recette, mais essayez un maximum de tester votre projet sur tous les mobiles que vous avez à votre disposition. 

Il en va de même pour un site web, les développeurs doivent effectuer le test de compatibilité du navigateur pour vérifier si votre site web s’affiche correctement sur les différents navigateurs. Un autre test à effectuer est le test de compatibilité du navigateur mobile qui, comme son nom l’indique, est censé confirmer que l’application s’affiche correctement sur les différents navigateurs mobiles. Les différents systèmes d’exploitation affichent différemment certains éléments. C’est pourquoi il est important d’effectuer les tests de compatibilité avec le plus grand nombre possible de systèmes d’exploitation, en particulier les plus populaires tels que Windows, Mac, Linux, ainsi qu’avec différents navigateurs populaires tels que Chrome, Internet Explorer, Safari, Firefox, etc.

Un testeur c’est bien, deux c’est optimal

Pour s’assurer d’un fonctionnement optimal et sans bug, un seul testeur ne suffit pas ! Au minimum, vous devez être deux pour vous assurer qu’aucun bug n’a échappé à votre vigilance. Il est question ici de prévenir de potentiels problèmes d’ergonomie, de déceler d’autres imperfections, d’avoir un autre point de vue. De préférence, le développeur doit tester le produit, mais aussi le chef de projet. Leurs visions complémentaires permettent d’avoir un large spectre de test. Bien sûr, si vous pouvez être un peu plus de testeurs, cela ne vous desservira pas. La mise en place d’un ou plusieurs QA testeurs peut s’avérer nécessaire sur des développements de produits complexes. Ceux-ci viennent tester chaque fonctionnalité une fois qu’elle est déclarée comme “terminée” par les développeurs. Ces tests se font sur l’environnement de “staging”en parallèle des développements. Les évolutions avec le temps se révèlent ainsi beaucoup moins douloureuses. 

Le cahier de recette, outil indispensable

Lors du lancement de votre projet, vous avez dû au préalable établir votre cahier des charges. Ce document vous accompagnera tout au long de votre recette fonctionnelle. Il permet de scénariser l’ensemble des actions fonctionnelles et techniques que vous trouverez sur votre site. En vous appuyant sur votre cahier des charges vous pourrez ensuite faire votre cahier de recette

Le cahier de recette vous permet d’avancer étape par étape et contrôler chaque fonctionnalité et parcours sans risque d’oubli dû à la densité des éléments.

Si vous ne savez pas réaliser un cahier de recette, à l’agence Le Backyard, on le fait pour vous !

En savoir plus
Exemple de livrable : Cahier de recette

Centraliser les remarques

Durant votre phase de recettage, utilisez un outil pour regrouper et organiser vos remarques. De nombreux éléments à corriger risquent d’être détectés, il est important de les rassembler grâce à l’utilisation d’un outil de recette. Ce dernier a l’avantage de conserver l’historique des demandes, de suivre leur résolution et de les classer par ordre de priorité.

C’est essentiel de rester organisé pendant le recettage. Si les bugs ne sont pas correctement décrits, notés et suivis, ils peuvent se perdre et nuire à l’expérience utilisateur. Des outils sont disponibles pour organiser vos retours afin qu’ils puissent être facilement retrouvés, analysés et corrigés. Ainsi, vos tests seront aussi efficaces et performants que possible. Certains acteurs utilisent Google Sheet, ou encore des outils de ticketing comme Jira, Redmine.  À l’agence Le Backyard on utilise Trello. Nous vous conseillons d’utiliser cet outil, la version gratuite est amplement suffisante et vous permet d’organiser vos tickets dans un tableau accessible à tous, avec un suivi de correction des erreurs.   

Au Backyard, nous vous proposons une offre adaptée pour vous aider à lancer votre projet digital. De la phase de création, en passant par le cahier des charges au lancement de votre produit, nous sommes là pour suivre et contrôler votre projet. 

Donnez vie à votre projet

Une fois toute cette planification terminée, vous pourrez vous lancer avec beaucoup plus de confiance dans la sortie de votre projet. Si vous avez besoin d’une aide supplémentaire en cours de route, n’hésitez pas à nous contacter.

Comments are closed.

SUR LE MÊME SUJET

16
Fév

Je lance mon application, quelles technologies choisir ?

Développer une application mobile nécessite des choix parmi les technologies existantes. Applicati

Je choisis ma technologie

5
Fév

Je lance mon projet digital ! Comment sélectionner les bons prestataires ?

Vous avez lancé votre projet digital, vient ensuite la conception et le développement. Vous souhai

Je choisis mes prestataires