Je lance mon application, quelles technologies choisir ?

Onellia Ceccaldi

onellia

16 février 2021

Je lance mon application mobile, quelles technologies choisir ?

Votre projet d’application mobile est lancé, vous arrivez maintenant à une étape cruciale, celle du développement ! Alors par ou commencer ? Quand on est novice dans l’univers digital, on appréhende un peu la suite du processus, vous n’êtes pas développeur, c’est normal. Développer une application mobile nécessite de faire un certain nombre de choix parmi les technologies existantes. Application native ? Application hybride ? Application web mobile ? Dans cet article, nous vous détaillons chaque option avec ses avantages et ses inconvénients. Vous aurez les cartes en main pour choisir la technologie adaptée à votre application.  

1. Application Native

C’est quoi une application Native ?

Aujourd’hui, les applications en natives représentent la majorité des applications que vous rencontrez : Snapchat, Waze, Whatsapp … Vous utilisez au moins une application native par jour. Une application native est une application qui est développée spécialement pour un système d’exploitation. Il existe deux systèmes d’exploitation IOS et Android. Cela permet de bénéficier de toutes les fonctionnalités liées au système d’exploitation visé, telles que :

  • L’appareil photo, 
  • La géolocalisation,
  • L’authentification biométrique,
  • Le bluetooth,
  • Le paiement sans contact,
  • Les push notifications 

Lorsque vous développez en natif, pour publier votre application sur l’App Store et sur l’Android Store, vous devez donc coder votre application sur deux langages différents. Par exemple, iOS utilise majoritairement le langage Swift, tandis qu’Android utilise Java. Chacun des langages a ses spécificités. C’est pourquoi vous verrez très souvent les développeurs préciser sur quelle plateforme ils développent. Un développeur IOS ne sait pas forcément développer sur Android et inversement. 

Les avantages d’une application Native ?

Environ 170 milliards d’applications mobiles ont été téléchargées dans le monde. Android s’octroie 80% du marché des applications, Apple en occupe tout de même 20 %. En toute logique, passer en « mobile first » et créer une application mobile native est indispensable.

De façon générale, se développer en natif vous permettra d’obtenir plus facilement une application dotée d’un contenu riche et performant. Sachant que vous développez votre application pour chaque système d’exploitation, elle pourra exploiter efficacement toutes les fonctionnalités et d’adapter à la perfection au design du système d’exploitation. L’expérience utilisateur n’en sera que meilleure. Les applications natives, détiennent aussi l’avantage de pouvoir fonctionner sans connexion internet. En effet, une partie du contenu de l’application est installée localement sur l’appareil, ce qui lui permet de s’afficher sans nécessiter de connexion à un réseau.

De plus, certaines applications proposent de télécharger du contenu disponible hors connexion. C’est le cas de certaines applications de streaming vidéo comme Netflix par exemple.

Les inconvénients d’une application Native ?

Pour être présent sur plusieurs systèmes d’exploitation et toucher le plus grand nombre d’utilisateurs potentiels, ce mode de développement implique de multiplier les applications natives pour chaque OS (système d’exploitation). Cela demande donc plus de temps et des compétences sur différents langages de programmation pour répondre à chaque plateforme, impliquant des coûts plus importants qu’un développement web ou hybride d’une version unique.

À noter aussi, qu’avec le temps vous devez mettre à jour votre application pour la maintenir et la faire évoluer. Cela implique donc des mises à jour plus longues et plus complexes, car vous avez deux codes à mettre à jour. 

2. Les applications Web

C’est quoi une application Web mobile ?

Les applications web, sont accessibles via un navigateur internet et s’adaptent à l’appareil sur lequel vous les visualisez. Elles ne sont pas natives d’un système particulier et n’ont pas besoin d’être téléchargées ou installées. Vous faites face tous les jours à des applications web. Lorsque vous faites des recherches sur Google par exemple. On peut définir une application web mobile comme une seconde version d’un site web “desktop”, dont la structure et le design sont adaptés au format mobile, dites “responsive”. 

Tous les contenus, le texte, les images et les call to action (CTA) sont placés de telle sorte à être plus facilement visibles, ce qui facilite l’interaction. 

En général, le but d’une application web est de rendre du contenu disponible, ou du moins fonctionnel sur mobile. Elle se comporte comme une application normale et ressemble à une application normale. 

Les avantages d’une application Web

Moins il y a de code, plus le coût de l’application est réduit. Vous vous en doutez, avec l’application web mobile, le prix de votre application est réduit par 3 comparé à une application native. De plus, ce type d’application est compatible avec tous les systèmes d’exploitation. Le temps de développement est lui aussi réduit. Pour finir, lorsque vous souhaitez faire une mise à jour, celle-ci sera très rapide. 

A gauche application Native à droite application Web

Les inconvénients d’une application Web

Les applications web comportent de nombreux inconvénients comparé à ses homologues. 

Vous ne trouverez jamais une application web sur un store, ce sont simplement des versions mobiles de sites web

Le design et l’expérience utilisateur ne sont pas optimal, car l’application web ne permet pas d’utiliser les fonctionnalités au maximum de leur potentiel. Autre point négatif, elle ne fonctionne pas sans internet. Les applications web sont également plus lentes et moins adaptées à chaque OS. Elles ne sont pas développées spécifiquement pour un système d’exploitation, ce qui limite leur adaptabilité. Le fait qu’une application web soit créée en une seule version pour toutes les plateformes et systèmes d’exploitation ne lui permet pas d’avoir des performances équivalentes à tout autre type d’application. Enfin, la persistance de vos données est souvent absente ou suppose de passer par un parcours de connexion.

3. Application Hybride

C’est quoi une application Hybride ?

Les applications mobiles hybrides sont des applications qui s’installent sur un appareil, comme n’importe quelle autre application. Ce qui les différencie est le fait qu’elles possèdent des éléments des applications natives avec des éléments des applications web. Comme son nom l’indique, une application hybride est codée de telle façon à pouvoir convenir à la fois à Android et iOS.

Les écrans de l’application seront essentiellement des webviews qui se logeront dans un conteneur natif.

Les applications hybrides, tout comme les natives, sont disponibles sur App Store et Android Store. 

Les avantages d’une application Hybride

Le gros point fort des applications hybrides, c’est le gain de temps et la diminution du coût de production. Les applications hybrides permettent de combiner l’expérience de l’utilisateur avec un cycle de développement agile et des coûts maîtrisés. Pourquoi ? Le code est écrit une seule fois, ce qui réduit considérablement le temps et les coûts de développement par rapport aux applications natives qui nécessitent un développement pour iOS et un développement pour Android.

Autre avantage, il faut savoir qu’Apple Store a des réglementations, lors du déploiement d’une application, il faut soumettre l’application et il y a un temps d’attente pour la validation. Ce délai varie en fonction de la période de l’année, mais aussi selon qu’il s’agit d’une première soumission ou d’une mise à jour. Il faut généralement compter entre 1 et 7 jours. Les applications hybrides présentent donc un grand avantage pour les développeurs qui souhaitent mettre à jour fréquemment leur application, car il n’est pas nécessaire de soumettre à nouveau la nouvelle version si les modifications n’ont pas touché au code natif.

Les applications hybrides, tout comme les natives, sont disponibles sur App Store et Android Store.

Les inconvénients d’une application Hybride

Si l’on regarde les avantages, l’application hybride à tout pour être parfaite. Cependant, le code n’est pas natif à chaque système d’exploitation, donc l’interface utilisateur est limitée. Il n’est pas aussi fluide qu’en natif, la faute au webview utilisé et qui ne permet pas d’exploiter tout le potentiel des appareils.

A ne pas négliger aussi, l’impossibilité d’exploiter pleinement les capacités des OS. Chaque plateforme, iOS ou Android, a des capacités uniques qu’un développeur peut souhaiter exploiter. Si c’est le cas, une combinaison de plugins spécifiques et de code du système d’exploitation sera utilisée pour y parvenir sur une application hybride. Cela complique le projet de développement de l’application.

Les performances et la transition entre chaque page sont plus lentes, car l’application n’utilise pas toutes les fonctionnalités de chaque OS. 

Au Backyard, nous vous proposons une offre adaptée pour vous aider à lancer votre projet digital. De la phase de création, en passant par le cahier des charges au lancement de votre produit. Nous sommes là pour suivre et contrôler votre projet. 

Donnez vie à votre projet

Sources : StarDust , CarrerFoundry

Comments are closed.

SUR LE MÊME SUJET

10
Fév

Je lance mon projet digital ! L’art du recettage, ne laissez passer aucun bug

Vous avez fini le développement de l’ensemble de votre projet digital. Attention à ne pas aller

L'art du recettage

5
Fév

Je lance mon projet digital ! Comment sélectionner les bons prestataires ?

Vous avez lancé votre projet digital, vient ensuite la conception et le développement. Vous souhai

Je choisis mes prestataires